Collaboration marque influenceur : 5 erreurs à éviter sur Skeepers

Erreurs collaboration marque influenceur

Aujourd’hui, les plateformes d’influence digitale comme Skeepers permettent à quiconque le souhaite de rentabiliser son influence sur les réseaux sociaux. Et ce, en obtenant des partenariats avec des annonceurs intéressants. Pour autant, devenir créateur de contenu et réaliser une bonne collaboration marque influenceur ne s’improvise pas. En effet, certaines erreurs sont à éviter afin de garder une image professionnelle et de satisfaire pleinement l’annonceur. Pour t’aider en ce sens, découvre les 5 erreurs à éviter lors de tes collaborations sur Skeepers ! 

 

Erreur n°1 : Postuler à toutes les offres

 

Quand on devient influenceur, on a tendance à vouloir obtenir un maximum de campagnes. Or, toutes les offres ne sont pas bonnes à accepter. Pour cause, il en va de ta crédibilité. Par ailleurs, un excès de publications sponsorisées pourrait lasser ton audience. Il faut donc les choisir judicieusement, mais comment ?

Le premier critère de sélection est, bien entendu, la cohérence avec ta niche d’influence. Si tu es un influenceur food, tu devras choisir en priorité les marques alimentaires. Si tu es un leader d’opinion fitness, tu devras choisir en priorité les marques de sport. Etc. 

Ensuite, il est important de vérifier que tes abonnés correspondent à la cible visée par la marque. Et ce, en fonction de l’âge, du genre, de la zone géographique… Un bon moyen de satisfaire ton partenaire, en lui permettant d’atteindre ses objectifs de campagne marketing (notoriété de la marque, visibilité des marques, ventes…).

Enfin, il est important de vérifier que la marque corresponde bien à tes valeurs humaines, sociétales et sociales. Mention spéciale, si tu es déjà un fidèle consommateur des produits promus, ce qui nous amène à la deuxième erreur.

 

Erreur n°2 : Ne pas tester les produits sponsorisés

 

Pour chaque campagne de marketing digital sponsorisée, les produits sont envoyés aux leaders d’opinion sélectionnés. Autrement dit, tu reçois l’ensemble des produits à promouvoir directement chez toi. Et ce, avant le début de la campagne. 

Pense donc à tester l’intégralité des produits reçus afin d’en promouvoir les effets réels et non supposés. D’autant plus lorsqu’il s’agit de produits pouvant entraîner des risques financiers ou de santé. Cela fera de toi un influenceur ou une influenceuse de confiance.

 

Erreur °3 : Ne pas suivre le brief

 

Chaque campagne d’influence marketing s’accompagne d’un brief complet qui regroupe un descriptif client, ainsi que les objectifs de campagne, des directives créatives et une deadline. Il est primordial d’en prendre connaissance et d’y rester fidèle le plus possible. En effet, il s’agit avant tout d’un partenariat commercial où tu interviens en tant que prestataire pour un client. La marque aura donc toujours le dernier mot sur la stratégie d’influence. Par ailleurs, respecter les directives de ton client est un gage de professionnalisme

 

Erreur n°4 : Perdre son identité

 

Pour autant, si suivre le brief est important, il faut tout de même conserver ta ligne éditoriale. Tu es celui ou celle qui connaît le mieux tes followers : leurs goûts, leurs envies, leurs habitudes de contenu… Par ailleurs, s’ils te suivent, c’est qu’ils apprécient ton contenu et ta personnalité. En ce sens, hors de question de leur fournir un contenu promotionnel aseptisé, totalement dénaturé. De même, si une marque t’a choisi(e) pour sa campagne, c’est qu’elle apprécie ton compte sur les médias sociaux. Conserve donc ton authenticité et ose être force de propositions afin d’atteindre les objectifs de campagne !

 

Erreur n°5 : Cacher le placement de produit

 

Dernier point, mais non des moindres : le devoir de transparence. En effet, la Directive 2000/31/CE et la Directive 2018/1808 imposent une transparence accrue de la part des influenceurs européens concernant leurs partenariats commerciaux. Cela passe principalement par l’identification d’une publication promotionnelle via des hashtags pertinents, comme “#partenariat”, “#collaboration” ou “#publicité”. Sur le social media YouTube, tu afficheras le bandeau “Inclut une communication commerciale”, alors que tu afficheras sur le média Instagram la mention "Partenariat rémunéré avec”.

 

Erreurs collaboration marque influenceur, conclusion

 

Pour qu’une collaboration marque influenceur se passe au mieux, il est important d’éviter les erreurs les plus fréquentes, à savoir : postuler à toutes les offres, ne pas tester les produits promus, ne pas suivre le brief client, perdre son identité ou encore cacher le partenariat avec une marque. D’autant plus si tu souhaites trouver des partenariats via notre plateforme d’influence Skeepers.

Cet article t’a plu ? Découvre nos 5 astuces pour devenir l’influenceur préféré d’une marque !





  

Nos articles les plus lus

Top 10 des comptes beauté Instagram à suivre en France

5 applications Stories Instagram pour créer du contenu de qualité

Hive Social : futur remplaçant de Twitter ou effet de mode ?

Inscrivez-vous dès
maintenant !

S'inscrire